LE MORNE-VERT

Historique

mornever1
mornever2

A l’origine, Le Morne-Vert était un hameau de la paroisse du Carbet. Son histoire propre ne commence véritablement qu’en 1846, lorsque l’abbé Goux lance la construction d’une chapelle. Il faut cependant attendre 1865 pour que la paroisse soit officiellement fondée, et 1872 pour que celle-ci, jusqu’alors desservie par le curé du Carbet, ait son propre curé.

Après l’éruption de la montagne Pelée en 1902, et le cyclone de 1903, Le Morne-Vert se vide d’une partie de sa population, qui émigre vers Case-Pilote et même Fort-de-France.

En 1937, les velléités d’autonomie du Morne-Vert, exprimées depuis longtemps par une population de plus de 1 500 habitants, se manifestent dans une requête adressée à l’administration des Colonies pour l’érection du territoire en commune, qui n’aboutit toutefois qu’en 1949.

L’institutrice du bourg, Luce Lemaistre, est le premier maire élu de la commune. Son successeur, Louis Morin, élu en 1951, reste pendant vingt-cinq ans à la tête du conseil municipal.

La culture de la canne disparaît progressivement, remplacée par des jardins vivriers.
De part sa situation et la nature environnante, le Morne-Vert est, bien sûr, tourné vers le tourisme vert avec en particulier le départ de l’escalade des Pitons du Carbet, en l’occurrence le Piton Lacroix, le plus difficile à gravir.

Présentation Générale

  • Intercommunalité CAP Nord
  • Code Postal 97226
  • Gentilé Morniverdais
  • Population 1 881 hab.
  • Altitude Min. 70m
    Max 1 196m
  • Superficie 13,37 km2

Conseil Municipal

  • Maire du Morne-Vert

    MAIRE

    Lucien
    SALIBER

  • GUATEL Jocelyne 1er Adjointe
  • SERBIN Angèle 2ème Adjointe
  • LUDIVION Félix 3ème Adjoint
  • BOULANGER Jean-Christophe 4ème Adjoint

Conseillers municipaux

BALLANDRAS Gladys, BERNIERE Marina, BOULANGER Daniel, FOYE Frantz, Melle GRATIEN Mylène, MARCELIN Charles-Alfred, PAIN Julia, MARIGNAN Eric, SERBIN Clotaire, PEREZ DE CARVASAL Alexis, LECURIEUX-LAFAYETTE Henri, BALLANDRAS Frédérique, MARIGNAN Doris