L’AJOUPA-BOUILLON

Historique

ajb1
ajb2

Ajoupa-Bouillon se vit accorder l’indépendance municipale en 1889 et fut érigée en commune par la loi du 11 janvier 1889. Elle était considérée comme un hameau rattaché à la Commune du Nord, composée de Macouba et de Basse-Pointe. Il en fut ainsi jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Elle tiendrait son nom d’un des premiers propriétaires, le Duc Jean Gobert de BOUILLON, originaire du Languedoc. Celui-ci avait fait dresser sur le bord du chemin, un ajoupa que le hasard fit servir de point de repère à ceux qui voyageaient dans ce quartier. C’était en fait un abri provisoire du style d’une mânna ou mouïna inachevée (case caraïbe ou créole).

La commune se situe au cœur d’une Martinique montagneuse, sur la route qui relie la zone nord atlantique à la côte caraïbe. Il existe des sites « sauvages » tels que le Saut Babin ou les Gorges de la Falaise. Il s’agit de mini-gorges de la rivière Falaise que l’on peut remonter pour aboutir à une très jolie cascade.

L’église d’Ajoupa Bouillon, « Immaculée Conception », a été classée à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques (1993).

Présentation Générale

  • Intercommunalité CAP Nord
  • Code Postal 97216
  • Gentilé Bouillonais
  • Population 1 747 hab.
  • Altitude Min. 59m Max 1 263m
  • Superficie 12,30 km2

Conseil Municipal

  • Maire du Gros-Morne

    MAIRE

    Monsieur Maurice BONTE

  • SUEDILE Auguste 1er Adjoint
  • NELSON Germanie 2ème Adjointe
  • BELLEAU Olivier Jean-Baptiste 3ème Adjoint
  • BESUBE Lydia 4ème Adjointe
  • BELLEAU Hubert 5ème Adjoint

Conseillers municipaux

DANIEL Gustave Wilfrid, BILVIN Murielle, HONORE Patrick Edouard, LATOUCHENT Jean Gérard, ETIENNE Julie, MARTINET Claude Jean, ALBENY Jeanne, VALONY Carine, JUDITH Céline, RENARD Tony, LEONIL Isabelle, ZABEAU José